Une nouvelle interdiction de vapoter dans le Wisconsin devrait entrer en vigueur

La désinformation reste répandue, car le vapotage à l'intérieur peut bientôt être illégal dans un autre État.

Le vapotage est régulièrement la cible de politiciens cherchant à gagner le soutien des parents et des militants anti-vapotage. Plusieurs États et comtés ont récemment promulgué des interdictions de vapoter, qui traitent essentiellement le vapotage et le tabagisme comme une seule et même chose.

Les législateurs du Wisconsin cherchent à étendre l'interdiction actuelle de fumer aux États-Unis afin d'inclure les produits de vapotage. Ils citent des préoccupations concernant les risques potentiels avec les appareils, en particulier les dommages pulmonaires déformés attribués au vapotage.

Les militants anti-vapotage ont salué l'expansion comme une protection des adolescents et un pas dans la bonne direction pour la santé publique. Alternativement, les membres de la communauté du vapotage ont critiqué l'interdiction pour potentiellement porter atteinte à leurs droits, ainsi que pour avoir créé une association négative entre le vapotage et le tabagisme.

Des interdictions de vapotage sont promulguées à la hâte dans de nombreuses municipalités et États à un rythme sans précédent. Ces interdictions créent une association négative entre le vapotage et le tabagisme, ce qui peut dissuader les fumeurs d'essayer une aide au sevrage et un remplacement efficaces.

Une autre interdiction à l'échelle de l'État

Un groupe bipartisan de législateurs propose d’ajouter des produits de vapotage à l’interdiction actuelle de fumer de l’État, promulguée il y a dix ans. La législation actuelle ne couvre que les produits du tabac tels que les cigares, les cigarettes et les pipes.

Si elle était adoptée, l'interdiction à l'échelle de l'État serait similaire à celle adoptée à Milwaukee il y a environ un an, ainsi qu'à celles adoptées dans près d'une douzaine d'autres États. À la différence d'une proposition antérieure, ce projet de loi ne traite pas explicitement de la consommation de marijuana en public, ce qui demeure illégal dans l'État.

Les promoteurs du projet de loi ont souligné que des préoccupations potentielles concernant les produits chimiques dans les e-liquides étaient la principale raison de l'interdiction. Les législateurs ont également cité plusieurs rapports non étayés faisant état de possibles lésions pulmonaires chez les adolescents associées au vapotage.

L'interdiction survient à un moment où les législateurs adoptent rapidement les interdictions de vapoter carte blanche dans le but de recueillir le soutien populaire à l'approche de la saison électorale. Malgré un nombre croissant de recherches mettant en évidence l'efficacité du vapotage comme aide au sevrage tabagique, ces politiciens continuent de peindre le vapotage sous un jour similaire au tabagisme.

Avantages du vapotage

Comme mentionné précédemment, le vapotage est un outil de sevrage tabagique incroyablement utile. En fait, des chercheurs de l'Université de Louisville ont trouvé que le vapotage était l'outil le plus efficace pour aider les fumeurs à réduire ou à abandonner leur habitude.

Des recherches révolutionnaires publiées dans le Journal of Aerosol Sciences ont conclu que les vapoteurs sont 57 000 fois moins susceptibles de développer un cancer que les fumeurs. Leur étude a révélé que les particules de vapeur sont beaucoup moins nocives que les particules plus grosses présentes dans la fumée.

Une étude réalisée par Public Health England a révélé que le vapotage était 95% plus sûr que le tabagisme, tandis qu'une étude distincte de Roswell Park a conclu que le vapotage était au moins 93% plus sûr.

Les législateurs de Madison ont cité l'utilisation potentielle par les mineurs comme la raison de l'extension de leur interdiction de fumer. Malgré ces affirmations, une étude de Public Health England, mettant en vedette plus de 60000 adolescents, a révélé qu'entre 0,1% et 0,5% seulement des adolescents non-fumeurs prenaient un vaporisateur, et encore moins passaient au tabac.

Implications

Ces interdictions s'ajoutent à une longue liste d'infractions à nos droits fondamentaux commises par des politiciens. Malgré les preuves mettant en évidence l'efficacité du vapotage en tant qu'outil de réduction du tabagisme, les législateurs continuent de promulguer des interdictions pour apaiser les parents.

Ces parents sont incapables de prendre la responsabilité nécessaire pour leur mauvaise prise de décision. Ils veulent plutôt que les législateurs adoptent des lois pour prendre le relais de leur inattention.

Ces interdictions restreignent les droits et libertés des adultes responsables à la recherche d'alternatives à moindre risque à leurs habitudes. Les membres de la communauté du vapotage doivent rester attachés à l'engagement civique et à la participation au discours public pour aider à équilibrer cet assaut unilatéral.

Ce récit négatif peut conduire les fumeurs à croire que le vapotage présente un risque similaire à celui des cigarettes lorsque la recherche montre clairement ses avantages en tant qu'aide au sevrage tabagique. C'est un risque majeur pour la santé publique dans son ensemble que de laisser de tels récits passer librement et sans contrôle.

Que pensez-vous du récit actuel entourant le vapotage? Le vapotage vous a-t-il aidé à réduire ou à arrêter de fumer? Ces interdictions de vapoter sont-elles potentiellement nocives pour la santé publique? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous. Veuillez nous aimer sur Facebook, suivez-nous sur Twitter et revenez ici pour toutes les dernières nouvelles concernant le vapotage.